circuit à Rivesaltes

Un grand circuit à Rivesaltes : Pour bientôt ?

Baptisé ‘High Tech Green Track’, ce projet a pour objectif l’installation d’une piste auto-moto et d’un village de sports mécaniques. Le programme a été préparé depuis plusieurs années, mais ce n’est que récemment que les deux copropriétaires du terrain, représentés par la société Fica Track, ont déposé les demandes de permis de construire auprès de la mairie de Rivesaltes.

Un projet monstre

Mis sur pieds par l’industriel Jean Guittard et Francis Gendre, actionnaires principaux du ‘Grand Circuit de Roussillon’, le projet ‘High Tech Green Track’ prévoit la mise en place d’une piste modulaire et d’un village technologique. Les deux hommes projettent de le réaliser sur un peu plus de 53 ha de terrain et il sera prolongé à l’actuel karting. Il se situera près de la D900 et s’étendra au carrefour de la cave Arnaud de Villeneuve.

Zone AOC et espèces protégées

Le projet sera réalisé dans une zone abritant des espèces protégées et une zone AOC, mais cela ne semble pas inquiéter les deux hommes. Pour eux, le choix de ce site a été une évidence parce qu’il n’y a pas de structure professionnelle pro pilote entre les circuits de Barcelone et Alès-Cévennes. C’est donc pour combler ce vide que les deux fous du volant ont décidé de s’y implanter.

Une piste de compétition

La piste modulaire s’étendra sur 4 120 km et accueillera compétitions, essais et formations. Elle sera agrémentée de paddocks, de stands et diverses pièces techniques.

Pour le village, il couvrira 7.6 ha du terrain et accueillera un hôtel, un parc vert, des laboratoires de recherche, des ateliers et différentes activités auto-moto.

Le financement

Pour mettre toutes les chances de leur côté et espérer commencer les travaux le plus tôt possible, les deux hommes ont recours à un financement entièrement privé qui vaut dans les 20 millions d’euros. Cela les dégage de toutes contraintes administratives, donc ils n’attendent plus que les permis pour entamer les travaux.

Pour rappel, un ancien recours préfectoral plane jusqu’à aujourd’hui sur ce projet. Mais le tribunal administratif ne s’est pas encore prononcé jusqu’ici. Du côté de Gendre-Guittard, on reste confiant surtout que l’avis consultatif fourni par l’autorité environnementale ne risque pas de contrecarrer leur plan.

Laisser un commentaire