Hyundai-G90

G90 : Le nouveau véhicule de luxe de Hyundai

Le constructeur coréen a proposé mercredi dernier son nouveau modèle G90, un modèle de luxe pour sa filiale Genesis.

La G90 est maintenant connue du grand public. Il s’agit du premier véhicule de Genesis, la marque prémium de Hyundai. Long de 5.20, c’est une limousine haut de gamme. La firme coréenne annonce une commercialisation en Corée, en Russie, en Chine, au Moyen-Orient et aux États-Unis. Le véhicule comprendra 3 types de moteurs : 315 ch, 370 ch et 425 ch.

 

Hyundai mise sur le luxe

Le constructeur coréen veut proposer 6 modèles Genesis jusqu’en 2020. Arborant un logo ailé, ces modèles porteront le sigle G associé à un chiffre (90, 80, 70…). Pour assurer une identité visuelle à ses modèles, Genesis pourra compter sur Luc Donckervolke, un ex-salarié de Volkswagen.

Après plusieurs années d’hésitation, Hyundai a notamment fait le pas de rentrée dans le haut de gamme. Ainsi, il suit les traces de Nissan (Infinity), Toyota (Lexus) et PSA Peugeot Citroën (DS). Actuellement, Genesis ne cible pas particulièrement l’Europe. Cela dit, le constructeur compte conquérir le vieux continent plus tard, lorsqu’il aura acquis une reconnaissance permettant de porter une marque ‘premium’.

 

Une concurrence difficile face aux Allemandes

On connait bien Hyundai avec ses modèles huppés. La marque a déjà conçu une limousine sous sa propre marque (Equus), mais elle n’a été commercialisée qu’en Corée. Genesis sera donc son fer de lance pour l’exportation. Avec sa dernière version, le constructeur prévoit de vendre autour de 60 000 unités chaque année, dont 50% à l’étranger. Dans l’Hexagone, il n’y a qu’une dizaine d’unités seulement qui ont été vendues.

Concevoir une marque spécifique est difficile. Après plusieurs années de lancement, Lexus n’a pu produire que 500 000 voitures par an. Chez Infiniti, ce chiffre baisse même à 190 000 unités. De plus, la plupart des modèles sont vendus aux États-Unis. Pour la DS, elle n’y a eu que 118 500 unités qui ont été commercialisées en 2014.

De tels chiffres montrent que faire face à certains modèles de luxe bien ancré comme Mercedes, BMW, Porsche ou Audi est très difficile. Mais Hyundai compte s’appuyer sur sa notoriété aux États-Unis et en Chine pour écouler facilement ses véhicules.

Laisser un commentaire